Blason de Castelnou

Patrimoine de Castelnou


Les signes gravés au lieu-dit la Creu d'en Cubri, et surtout le dolmen situé au Serrat d'en Geli montrent que l'homme est arrivé autour de Castelnou depuis fort longtemps.


Un autre dolmen existait au Pla de les Arques, mais il a disparu.

Le dolmen de Serrat d'en Geli


Cliquez sur l'image pour l'agrandir



C'est avec l'histoire du château habité dès 990 que commence celle du village.


Sa forme, un pentagone irrégulier, suit le tracé escarpé du rocher sur lequel il est construit.


Il a servi de capitale militaire et administrative à la vicomté du Vallespir jusqu'en 1321.


Malgré sa position élévé, il a été assiégée à différentes périodes en particulier lors de la lutte entre rois de Majorque et d'Aragon de 1285 et 1295 puis en 1559 avec celle du seigneur de Castelnou et le gourverneur du Roussillon.


Il devint alors une baronnie passant de main en main juqu'en 1789, où avec la Révolution Française, il devint propriété de la commune de Castelnou. En 1875  il est vendu au vicomte de Satgé, originaire du Conflent et en 1900, le château redevint  une forteresse élégante et habitable.


En 1981, un incendie accidentel ravagea le bâtiment. Racheté en 1987, habilement restauré, il est aujourd’hui propriété d’une S.C.I.

Le Château Vicomtal


Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Située sur un sommet de colline au nord-ouest du village et du château de Castelnou, cette tour de guet à un seul étage vouté date du XIIIe  siècle.

Elle permettait d'empêcher l'ennemi de prendre la colline face au château et jouait le rôle d'éclaireur pour le village.


Elle appartenait également au réseau d'alerte et de défense du Roussillon (tours à signaux), en relation directe d'une part avec la plaine  (Millas, St Féliu et Força Réal), d'autre part avec les Corbières (château de Quéribus).

La tour de Castelnou


Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Cette église fut construite au début du XIIe siècle lorsque la population devenue trop importante ne pouvait plus se réunir dans la chapelle castrale. C'est une église romane modeste, à nef unique avec voûte en arc brisé et abside semi-circulaire, belle par la simplicité de son appareillage.


L’encadrement de l'entrée et celui de la fenêtre absidiale ont été bâtis avec un conglomérat de couleur différente. Les ferrures de sa porte, comptant parmi les plus belles de l’art roussillonnais méritent une attention particulière. Elle possède trois chapelles intérieures.


Elle est dédiée à Santa Maria del Mercadal (Sainte Marie du marché). A l’époque, Castelnou était un  marché très fréquenté; carrefour obligé entre le Vallespir, le Conflent et le Roussillon. Chaque semaine se tenait un important marché (essentiellement de laine de mouton). Rappelons que les marchés devant les parvis d’églises étaient courants. De nos jours, pour maintenir cette tradition, un marché pittoresque se tient tous les mardis durant la saison estivale (de juin à septembre).

L’église Sainte Marie del Mercadal


Cliquez sur l'image pour l'agrandir